Nos adhérents

Association ACT64

Présentation de l'association

L’association ACT 64 (ex Sid’Avenir) a été créée le 18 janvier 1989. 

Dès le début des années 90, le nombre de malades du SIDA n’a cessé d’augmenter, les thérapies n’existaient pas encore aussi l’espérance de vie des personnes touchées était très limitée.

Des médecins hospitaliers accompagnés de nombreuses autres personnes de la société civile ont alors décidé de tenter d’aider ces malades à améliorer leur cadre de vie par l’accueil, l’information, la formation, la prévention et l’aide dans le cadre de l’infection au VIH. 

Leur projet a rencontré l’adhésion de nombreuses associations et institutions  confrontées aux problèmes du SIDA, notamment en milieu hospitalier ou carcéral, ainsi que de nombreux bénévoles décidés à s’engager dans un accompagnement des personnes atteintes de cette pathologie.

Ils ont donc décidé d’unir leurs efforts et de créer l’association Sid’Avenir.

Avec l’autorisation et l’appui des services médico-sociaux et hospitaliers, un appartement thérapeutique de 4 places a été ouvert, à titre expérimental, en 1993. L’objectif était de répondre à des besoins urgents de prises en charge sanitaire et sociale de personnes, en situation de précarité et d’isolement, atteintes par le SIDA.

En 1995, devant la confirmation de l’efficacité des nouvelles thérapies mais aussi des difficultés liées à l’observance des traitements dont les effets secondaires étaient conséquents, les Appartements de Coordination Thérapeutique ont été mis en place pour accueillir des personnes atteintes du VIH.

Notre association a ainsi reçu le 8 septembre 1995 son agrément pour gérer 5 places d’ACT, puis une extension de 7 à 9 places par arrêté du 19 mai 2005. 

La réponse apportée par le type de structure ACT a été considérée comme positive mais il est apparu nécessaire d’une part, de mettre fin au statut expérimental et d’autre part, de ne plus restreindre leur accès aux seules personnes atteintes par le VIH (lois du 02 et du 17 janvier 2002 et du décret du 03 octobre 2002).

L’année 2002 a été ponctuée par une évolution significative des pratiques en adéquation avec la loi du 02 janvier 2002, caractérisée par un plan de restructuration mis en application par une équipe nouvelle de professionnels.

En avril 2010, pour continuer notre harmonisation avec nos nouvelles missions d’ouverture vers d’autres pathologies, Sid’Avenir est devenue Sid’Avenir et autres pathologies, et accueille depuis lors, des personnes souffrant de pathologies lourdes et invalidantes, en situation de précarité, nécessitant des soins ainsi qu’un suivi médico-psycho-social.

En octobre 2015, suite à l’arrêt par la ville de Pau, de la mise à la disposition de la villa que nous occupions, notre structure a déménagé (bureaux et appartements) vers une nouvelle adresse et donc vers un nouveau siège social, dans une résidence située au N°1 rue du cottage des tourterelles à Pau.

En janvier 2016, notre association a pris pour nouveau titre ACT 64, nom moins connoté que le précédent par rapport à certaines pathologies.

Il est à noter que compte tenu de l’évolution du public accueilli, du nombre important de candidatures, et des possibilités offertes dans notre nouvelle structure, de  nouvelles demandes d’extension continuent d’être régulièrement faites auprès de l’ARS.

En fonction des possibilités de pouvoir également traiter de nouvelles demandes d’admission auxquelles nous ne pouvions répondre précédemment et en fonction des souhaits exprimés par les demandes de candidatures, notre ACT se distingue également

  • -par un accueil en semi-collectif ou en individuel
  • -par un public qui continue de présenter des pathologies cumulées lourdes et des problèmes psychiatriques et/ou cérébraux conséquents
  • -par un public touché par de nombreuses addictions ou certains handicaps, par des situations marginalisées depuis de nombreuses années (errance, SDF,…), par un environnement familial éloigné voire inexistant et par une grande précarité.

En vue également de diversifier les approches et d’offrir des accompagnements personnalisés pour favoriser une meilleure autonomie des résidents, nous proposons des appartements plus adaptés en ne négligeant pas un espace collectif (accueil du bureau).

Par ailleurs, nous veillons à conserver et entretenir notre projet associatif et, à améliorer avec les résidents, notre capacité constante à ne pas privilégier l’institution sur la prise en charge, la justification sur la remise en question, le fonctionnement sur l’investissement (Charte et projet associatifs).

Plus dans cette catégorie : « OPPELIA-NAUTILIA DOUAR NEVEZ »
1 Rue du Cottage des Tourterelles
Pau, Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.
France ,64000

Espace Adhérents