Archives de l'agenda national

 

Formation : Troubles psychiques et santé mentale

Catégorie
Journée tout public
Date
07/11/2016 10:00 - 16:00
Lieu
FNH-VIH et autres pathologies - 18 Rue Bernard Dimey
75018 Paris-18E-Arrondissement, France
Téléphone
0148055554
Email
Site internet

Introduction de la journée: LE SOIN PSYCHIQUE N’EST PAS LE SOIN MENTAL

L’homme  est empêché d’accéder  à des vérités définitives et objectives sur lui-même dès lors que son étant s’engloutirait dans le néant s’il ne se déployait pas dans une réalité qui lui est étrangère et le façonne.  Analyser l’être là, c’est éclairer la manière dont un individu est assujetti - ou encore établi comme  sujet - dans la rencontre à son environnement humain. Entendre l’existence, le dasein dans la perspective phénoménologique, oblige à s’écarter de la question du : Pourquoi l’individu se trouve-il- là où est ? El lui préférer la question de : Comment y existe-t-il ?

Notre temps est fasciné par l’extraordinaire développement des neurosciences  et de la génétique, les prospections les plus euphoriques nous assurent des traitements efficaces pour un grand nombre des affections  mentales, les plus sombres et les moins documentés nourrissent des fictions où il est question de manipulations et de contrôles  de masse. Que les réactions à ces développements soient enthousiastes ou suspicieuses, il n’en demeure pas moins qu’ils sont incontestables. Ils rendent comptes avec de plus en plus de précisions des processus cytologiques, biochimiques ou biophysiques  impliquaient dans l’apparition de certaines maladies mentales.

Pour autant ce développement ne doit pas faire illusion, la connaissance des causes n’est ni nécessaire, ni suffisante pour permettre une action sur les effets. La connaissance du pourquoi  un sujet est ce qu’il est ne permet pas a priori de modifier ce qu’il est.  Aussi, quelles que soient les performances effectives des traitements élaborés à partir de ces recherches, la clinique psychanalytique et phénoménologique  est-elles toujours d’actualité  

Soigner a, dans la langue courante, deux acceptions courantes, dans certaines circonstances l’action de soigner est assimilée à celle de traiter voire de guérir, dans d’autres circonstances elle est synonyme de prendre soin avec sollicitude.

Le soin psychique n’est pas le soin mental, il n’a pas pour objectif de traiter le malade, pas même d’y concourir. Tous les centres de lutte conte le cancer ont des services d’accompagnement psychologie. Aucun d’eux n’a pour projet de traiter le cancer, mais ils ont celui de soutenir le patient dans les efforts qu’il déploie pour réaménager les conditions de son être là que la maladie bouleverse radicalement.

Le soin psychique n’est pas normatif, il n’a pas pour projet d’agir sur le sujet afin de modifier ce qu’il est. Comprendre, les conditions dans lesquelles se déploie la subjectivité d’un individu, n’a pas d’autre le but que de réduire l’isolement radical et douloureux dans lequel ces conditions l’enferment. La compréhension est tout à la fois la base technique et le fondement éthique des soins psychiques.

par Alain Bouregba

Nous vous invitons de vous inscrire en ligne, les places étant limitées, votre participation vous sera confirmée par email.

Merci de Contacter Anata Sagne, assistante administrative pour toute précision. 

La participation est gratuite, les frais de déplacement et de restauration restant à la charge des participants.

 
 

Toutes les Dates

  • 07/11/2016 10:00 - 16:00

Propulsé par iCagenda

Espace Adhérents